Sélectionner une page

Commission d’enquête sur l’attaque de la préfecture de police de Paris

Commission d’enquête sur l’attaque de la préfecture de police de Paris

« Plusieurs signes de radicalisation aurait dû alerter la hiérarchie de Mickaël Harpon »

Après trois mois et demi de travail, la commission d’enquête parlementaire sur les « dysfonctionnements ayant conduit aux attaques commises à la préfecture de police de Paris » a fait un premier point d’étape, où nous avons relevé les failles dans la détection des signes de radicalisation d’un agent et  fait quelques propositions pour y remédier.

« Il n’aurait jamais dû rester à la préfecture de police, il n’y avait plus sa place (…) C’est une faillite collective dans les procédures de sécurité. » Eric Ciotti 

Avril 2020

Date à laquelle, la commission rendra son rapport définitif au président de l’Assemblée nationale, Monsieur Richard Ferrand.

Share This