Sélectionner une page

Recrutement des enseignants du premier degré

Recrutement des enseignants du premier degré

« Malgré la mise en place de réformes très attendues – la scolarisation obligatoire dès 3 ans, le dédoublement des classes de CP dans les établissement REP +, le dispositif « devoirs faits » au collège, notamment – il reste beaucoup à faire dans le domaine de l’éducation. »

En tant qu’ancienne Maire-adjointe en charge de la Jeunesse puis des Affaires scolaires, je parle en connaissance de cause. Parmi les nombreuses problématiques qui demeurent, il en est une pour laquelle il est désormais urgent de trouver une solution : il s’agit de l’attractivité de la profession d’enseignant.

C’est le sujet sur lequel j’ai appelé l’attention du ministre de l’Education nationale lors de la séance de question d’actualité au Gouvernement de ce mercredi 10 avril.

En effet, relayant de nombreuses difficultés rencontrées par les établissements scolaires et les enseignants eux-mêmes, j’ai souhaité rappeler au ministre que les enseignants et futurs enseignants étaient les premiers vecteurs des réformes qu’il entreprend et qu’à ce titre ils ont besoin de signaux positifs. Qu’il s’agisse des modalités de recrutement, de l’attractivité salariale de leur profession, ou de leurs conditions de travail, il est absolument indispensable de travailler sur ces éléments afin que la profession d’enseignant redevienne une vocation et un métier exercé avec plaisir.

 

Share This